Curie (Marie)

Ecrit par Marc Nadaux

(7 novembre 1867 - 4 juillet 1934)

Maria Salomea Sklodowska est née à Varsovie le 7 novembre 1867. Élevée au sein d’une famille nombreuse, Maria est la cinquième venue. Ses parents sont tous deux enseignants et leurs enfants sont élevés dans le culte positiviste de la science et du progrès. Peu après la naissance de sa dernière fille, Wladislaw Sklodowska obtient une promotion. Il est nommé professeur, ainsi que sous-inspecteur au Lycée de la rue Novolpiki. Un logement de fonction lui est alors attribué. 

Cependant l’occupation russe en Pologne se fait plus écrasante. Tandis que la langue polonaise est interdite à partir du mois de septembre 1873, le père de Marya se voit retirer ses avantages professionnels. Son salaire d’enseignant lui aussi est réduit. La gène s’installe alors au sein de la famille Sklodowska.  Pour faire face aux échéances, l’appartement familial est sous-loué à d’autres locataires. L’un d’entre eux, atteint par le typhus, contamine la mère de Marya qui décède peu après. Celle-ci se réfugie alors dans le travail intellectuel. Le 12 juin 1883, elle obtient ainsi le premier prix offert par son lycée. La jeune fille donne bientôt quelques leçons dans l’établissement. Elle assiste également aux cours clandestins dispensés par les intellectuels polonais. Enfin Marya se voit confier un poste d'institutrice. Ceci lui permet pendant les cinq années qui suivent d’économiser sur son salaire dans le but de se rendre à l’étranger pour y achever ses études.

Maria Sklodowska arrive enfin à Paris au mois de septembre 1891. La jeune polonaise francise son nom et s’inscrit aux cours dispensés à la Sorbonne. Elle obtient une licence de sciences physiques en juillet 1893, puis de mathématiques l’années suivante. Un ami, émigré polonais lui-aussi, lui présente alors Pierre Curie, un étudiant dont les travaux sur la cristallographie et le magnétisme sont remarqués au sein de l’Université. Ils se marient le 25 juillet 1895 à la mairie de Sceaux. Pierre Curie enseigne bientôt à l’École de chimie, rue Lhomond tandis que Marie est reçu à la première place du concours de l’agrégation, en juillet 1896.

Le 12 septembre 1897 naît leur premier enfant, Irène. Marie Curie décide néanmoins d’entreprendre un doctorat de sciences physiques. L’année précédente, Henri Becquerel venait de découvrir en étudiant les rayons X qu’un sel d’uranium possède la propriété d’impressionner une plaque photographique malgré la présence d’une enveloppe protectrice. Marie Curie décide donc de s’intéresser à ce minerai et à ses propriétés. Avec l’aide de son mari qui délaisse ses propres travaux, elle installe alors son laboratoire dans un hangar voisin de leur logement parisien. Ensemble, ils découvrent que d’autres matières sont radioactives, terme de leur invention. Ainsi en est-il du polonium, découvert en juillet 1898, puis du radium identifié au mois de décembre suivant. Les deux scientifiques démontrent ensuite que la radioactivité n’est en aucun cas la résultante d’une réaction chimique mais qu’il s’agit bien d’une des propriétés de la matière. Le 28 mars 1902, Marie Curie parvient enfin à déterminer la masse atomique du radium.

Le 25 juin 1903, elle soutient avec succès sa thèse intitulée Recherches sur les Substances radioactives. Au mois de novembre suivant, la Société royale de Londres lui décerne son prix d'honneur. Puis, en compagnie d’Henri Becquerel et de son mari, elle reçoit le 10 décembre 1903 le prix Nobel de physique.

Cependant au milieu de cette réussite scientifique, Pierre Curie décède le 19 avril 1906, écrasé par un fourgon à cheval. Marie Curie se voit alors confier le 1er mai suivant la chaire en Sorbonne qui était celle de son mari, devenant ainsi la première femme à accéder dans l’enseignement supérieur à un poste de professeur. Malgré les avancées scientifiques permises par ses découvertes, le 23 janvier 1911, après un laborieux débat sur l’éligibilité des femmes, elle se voit refuser l’entrée à l’Académie des Sciences au profit d’Henri Becquerel. Et pourtant, un nouveau prix Nobel, de chimie celui-ci, lui est décerné le 10 décembre de la même année pour avoir réussi à isoler le radium à l'état pur.

Avec l’entrée en guerre de la France au mois d’août 1914, elle s’investit dans le soin à apporter aux blessés. Lui vient l'idée d'équiper en matériel radiologique une automobile destinée à aider les chirurgiens à estimer l’importance des blessures des combattants. Elle se rend elle-même sur le front avec le véhicule, afin de limiter le transport des blessés. Cette initiative lui vaut d'être nommée directrice du service radiologiques de la Croix rouge. Elle rédige également un ouvrage intitulé La Radioactivité et la Guerre, destiné à montrer les applications possibles de sa récente découverte.

Après la fin du conflit, Marie Curie se consacre pleinement à son travail de scientifique au sein de l’Institut du Radium (aujourd’hui Institut Curie), créé conjointement en 1914 par l’Université de Paris et l’Institut Pasteur. Elle y dirige le laboratoire de recherche. En mai 1920 cependant, Marie Curie trouve en la personne de Marie Mattingley Meloney, une journaliste américaine, une oreille attentive à ses plaintes. Le double prix Nobel, de physique et de chimie, déplore, au cours de leur entretien, le manque de moyens en crédits financiers, en équipements et en personnel qui l’accable et freine le progrès de la science. Ceci déclenche une campagne de presse qui oblige la scientifique française à se rendre aux États-Unis au mois de mai 1921. Ce voyage obtient un immense succès. Il décide de l’existence future de Marie Curie, qui se partage désormais entre ses activités de recherche et son rôle de personnage public. Elle participe à des congrès et à diverses autres manifestations, délaissant de plus en plus son laboratoire et sa solitude.

Usée et trop exposée aux matières radioactives par manque de précautions, Marie Curie décède des suites d’une leucémie le 4 juillet 1934, à Sallanches. En avril 1995, les cendres de la grande scientifique ont été transférées au Panthéon.

le vendredi, 22 janvier 2016 posté dans la catégorie C