Février

1er février 1916

Début de la concentration des troupes allemandes autour de Verdun.

La Région Fortifiée de Verdun passe sous le contrôle du Groupe d'Armées du Centre.

Carte postale. Collection particulière.


2 février 1916

Nicolas II renvoie Goremykine et le remplace à la tête du gouvernement par Boris Sturmer.


8 février 1916

L'Allemagne déclare que tout navire portant de l'armement, fût-il civil, pourrait être torpillé sans sommation.


10 février 1916

Le commandement français est informé de l'imminence d'une attaque sur Verdun par des déserteurs allemands.


16 février 1916

Prise d'Erzeroum par l'armée russe.


18 février 1916

Les généraux Joffre et Haig mettent sur pied le projet d'offensive commune dans la Somme.

Capitulation à Mora des dernières forces allemandes du Cameroun.


21 février 1916

7 heures 15 : Début du Trommelfeuer (préparation d'artillerie allemande sur Verdun).

16 heures 30 : L'infanterie allemande se lance à l'assaut des positions françaises de Verdun. Contre toute attente, les troupes françaises parviennent à lui opposer une résistance acharnée. Le bois d'Haumont est pris. 

Carte postale. Collection particulière.


22 février 1916

Après une préparation d'artillerie de cinq heures, renouvellement de l'assaut allemand sur Verdun. Prise d'Haumont et du bois des Caures.

Mort du lieutenant-colonel Driant, dans le bois des Caures.


24 février 1916

Le général de Langle de Cary (commandant le Groupe d'Armées du Centre) ordonne un repli des défenses françaises vers le rebord est des Hauts de Meuse. En raccourcissant le front défensif et en l'installant sur des hauteurs, cette manœuvre sauve Verdun.


25 février 1916

A Verdun, l'armée allemande s'empare de la côte du Poivre et du fort de Douaumont.

Le général Pétain reçoit le commandement de l'ensemble du secteur de Verdun. La Région Fortifiée de Verdun est dissoute.

L'Allemagne fait parvenir au roi Albert 1er son projet de règlement du sort de la Belgique après la guerre : autonomie intérieure garantie sous la protection militaire de l'Allemagne, maintien d'une petite armée destinée au maintien de l'ordre, mainmise allemande quasi-totale sur l'économie et l'empire colonial belges. Albert 1er, outré, rompt les négociations.

Le G.Q.G. commande aux usines du Creusot le premier char d'assaut français.


26 février 1916

A 0 heure, le général Pétain prend ses fonctions à Verdun.

Le fort de Douaumont est réutilisé par les Allemands contre les réserves françaises.

 

Carte postale. Collection particulière.

Mise sur pied du système d'approvisionnement entre Bar-le-Duc et Verdun : la Voie Sacrée est née.

Évacuation des derniers éléments serbes du port de Médua. L'armée serbe a quitté son pays pour se rassembler à Corfou.


29 février 1916

Le général von Falkenhayn accepte la proposition du Kronprinz d'étendre le front d'attaque de Verdun à la rive gauche de la Meuse.