Septembre

1er septembre 1914

Le Grand Quartier Général français se replie à Bar-sur-Aube.


2 septembre 1914

Contre-offensive russe sur le front nord de Galicie.

Prise de la ville d'Halitch par les Russes.

Le général Von Moltke donne l'ordre à l'armée allemande de « pousser les Français loin de Paris, en direction du sud-ouest ».


3 septembre 1914

Le gouvernement français quitte Paris pour se réfugier à Bordeaux.

Limogeage du général Lanrezac, qui est remplacé par Franchet d'Esperey à la tête de la 5e armée.

Prise de la ville de Lemberg par les Russes.

Un nouveau pape est élu : Benoît XV (cardinal Della Chiesa).

Carte postale. Collection particulière.


4 septembre 1914

Offensive allemande sur le Grand Couronné de Nancy.

Sur ordre du général Gallieni (Gouverneur militaire de Paris), mise en marche de la 6e armée française (général Maunoury), pour agir sur le flanc de la 1e armée allemande, entre Meaux et Senlis.

Le commandant en chef allemand, Von Moltke, se rend compte des mouvements de rocade réalisés par l'armée française, en vue d'opérer la manœuvre de la Marne. Il est trop tard.


5 septembre 1914

Le G.Q.G. français se transporte à Châtillon-sur-Seine, où Joffre rédige son célèbre ordre du jour.

Victoire de la Garde russe à Tarnakava.

Pacte de Londres : les membres de l'Entente s'engagent à ne pas signer de paix séparée.

Mort de Charles Péguy, tombé au combat de Villeroy.

Carte postale. Collection particulière.


6 septembre 1914

Premier jour de la contre-offensive de la Marne. Bataille générale sur tout le front.

Bataille des marais de Saint-Gond : recul de la 9e Armée française (Foch).

Bataille de Maurupt.

Bataille de la trouée de Revigny : prise de Revigny par les Allemands.

Retraite de l'aile gauche autrichienne en Galicie.

Contre-offensive autrichienne sur le front sud de Galicie. Batailles de Rawa-Ruska et de Gorodok. 

L'armée française rétablit les cours martiales.


7 septembre 1914

Les Taxis de la Marne : cinq bataillons de la 7e DI sont acheminés en taxis parisiens (réquisitionnés la veille), de Paris jusque sur le front de la 6e armée française (Maunoury), sur l'Ourcq.

Carte postale. Collection particulière.

Bataille des marais de Saint-Gond : prise de Fère-Champenoise par les Allemands.

Arrêt de l'avance allemande dans le Grand Couronné de Nancy.

Chute de la place de Maubeuge.

Début de la bataille des lacs Mazures. La 1e armée russe est perforée à Lötzen et Arys.

Reprise de l'offensive autrichienne en Serbie.


8 septembre 1914

Offensive des troupes britanniques et de la 5e Armée française entre les 1e et 2e Armées allemandes, qui manquent d'être disloquées.

Première victoire des U-Boote allemands : le U-21 coule le croiseur anglais Pathfinder à l'entrée du Firth of Forth.


9 septembre 1914

Bataille des marais de Saint-Gond : dernier effort allemand contre la 9e armée française ; combats de Mondement.

Adoption d'un programme secret de règlement politique de la guerre (en cas de victoire allemande) par le gouvernement allemand de Bethman-Hollweg.


10 septembre 1914

Bataille de la Marne : ordre de repli général des troupes allemandes.

Bataille de l'Ourcq : la 6e Armée française ne rencontre plus de résistance sérieuse et progresse de 15 kilomètres. Paris est dégagée.


11 septembre 1914

Recul général des armées allemandes, entre l'Ourcq et Verdun.

Fin de la bataille de la Mortagne. Prise de Saint-Dié par le 14e CA.

Retraite générale des forces austro-hongroises en Galicie. Les Russes capturent 120.000 prisonniers, 9 drapeaux et 400 canons.


12 septembre 1914

Suite au repli allemand, la ville de Soissons est libérée par l'armée française.

Repli allemand du Grand Couronné. Nancy et Lunéville sont dégagées.

Offensive allemande en Prusse Orientale. Les éléments de poursuite sont à Suvalki et Wirballen, menaçant les arrières de la 1re Armée russe.


13 septembre 1914

Fin de la poursuite consécutive à la bataille de la Marne. Les armées française et allemande reprennent contact.

Libération de Reims.

La 1e armée russe, en retraite depuis la bataille des lacs Mazures, commence à repasser le Niémen.

L'amiral Souchon est nommé commandant en chef de la flotte turque.


14 septembre 1914

Bombardement de la cathédrale de Reims par les Allemands.

Fin de la bataille de la Marne. Le front se stabilise entre l'Oise et l'Argonne. La victoire française n'est pas décisive, faute d'avoir pu être exploitée.

Le général von Moltke est remplacé par le général von Falkenhayn à la tête des armées allemandes.


16 septembre 1914

Prise du fort de la Pompelle par des éléments du 10e CA.