C

Cagna

Dans l’argot des poilus, ce terme désigne un abri sommaire dans une tranchée, où les hommes peuvent s’abriter.

 

 


Caillebotis

Ouvrage de menuiserie constitué de rondins croisés qui, placé au fond d’une tranchée, permet de lutter contre la boue.


Caisson (d’une pièce d’artillerie)

Elément permettant le transport des munitions nécessaires au fonctionnement d’une pièce d’artillerie.


Cantonnement

Le terme de cantonnement désigne tout lieu d’habitation qu’une unité occupe sans y être casernée.
Pendant la Première Guerre mondiale, le cantonnement est généralement dit « de repos » au sens où, lorsque les hommes cantonnent, ils ne sont plus en tranchées. Ce terme ne doit cependant pas tromper en ce que le « repos » dont il est question est ici tout relatif, l’essentiel du temps des poilus étant la plupart du temps partagé entre occupations domestiques (toilette, lessive…), entraînement et revues de troupe.


Capitaine

Officier subalterne commandant dans l’infanterie une compagnie et dans l’artillerie une batterie. Il est reconnaissable aux trois galons d’or qu’il porte sur son képi et sur ses manches.

 


Capitaine adjudant-major

Officier spécifiquement en charge dans un bataillon de l’instruction de la troupe, il est directement rattaché au chef de bataillon.


Caporal

Commandant d’une escouade. Le grade de caporal est le premier de la hiérarchie militaire et est identifié à l’aide de deux galons de laine rouges sur chaque manche. Le caporal est un homme du rang et non pas un sous-officier.


Capote

Long et ample manteau d’uniforme.


Carnet B

En France, registre tenu depuis 1887 et sur lequel est inscrit le nom de toutes les personnes considérées comme antimilitaristes et pressenties comme susceptibles de saboter la mobilisation générale. En principe, le carnet B prévoie qu’on arrête toutes les personnes qui y sont inscrites en cas de mobilisation générale, afin de les empêcher de nuire. Cependant, le ministre de l’Intérieur, Louis Malvy, refuse d’appliquer cette mesure en août 1914, la jugeant probablement, et à l’inverse d’ailleurs de Clemenceau, contre-productive.


Cartouche

Enveloppe en papier ou en métal – suivant le type d’arme envisagé – comprenant le projectile et la charge propulsive.


Casemate

Local souterrain ou construit de telle sorte qu’il soit théoriquement à l’abri de l’artillerie.


Caserner

Verbe signifiant que telle ou telle unité tient garnison en temps de paix dans telle ou telle ville. Par exemple, le 121e régiment d’infanterie caserne à Montluçon.


Cavalerie

Ensemble des troupes à cheval.

 

La Première Guerre mondiale marque une étape décisive de l’histoire du combat à cheval, la lance se révélant dès l’été 1914 incapable de faire face au feu moderne des mitrailleuses. Cantonnée pendant la guerre de mouvements à des missions d’exploration et de reconnaissance, la cavalerie se réincarne dans l’arme blindée lors de la guerre de positions.


Censure

Examen des articles de presse, livres… par un organisme gouvernemental se réservant le droit d’opérer des coupes dans le propos avant qu’ils ne paraissent.


Chandelle

Nom communément donné dans l’argot des poilus aux fusées éclairantes.